Archives
Projet européen | France Belgique Grèce
Migratory Musics
#migratorymusics
La musique pour ne pas perdre ses racines
Sep 2017 - Sep 2019
Bienvenue au coeur des Droits Culturels avec le projet Musiques Migratoires, qui valorise les langues maternelles et l'identité culturelle de chacun, à travers un dispositif original d'accueil d'enfants allophones (qui ne parlent pas la langue du pays d'accueil) au sein de l'école et de la ville.
Soucieux de défendre les droits culturels de tous, à commencer par les plus fragiles, le Rocher de Palmer coordonne, avec le soutien du LABA, le projet européen Musiques Migratoires (#migratorymusics), dans le prolongement de l'action initiée depuis deux ans sur la Métropole Bordelaise par Aurélia Coulaty. Depuis septembre 2017, des partenaires français, belges et grecs oeuvrent ensemble pour développer des outils pédagogiques innovants ayant l'ambition de faciliter l'accueil et l'intégration des populations migrantes. Centré sur le lien mère-enfant et la valorisation de la langue maternelle, ce projet s'appuie sur des artistes médiateurs pour aider des familles étrangères (primo-arrivantes et allophones) à préserver la mémoire de leur pays d'origine à travers des berceuses et des chants. Ces ateliers, expérimentés pendant 24 mois dans les trois pays participants, déboucheront sur des productions artistiques et du matériel pédagogique à destination des enseignants, des éducateurs et des animateurs.

migratorymusics.blogspot.fr

Le projet Migratory Musics a reçu le label « Année européenne du patrimoine culturel 2018 » délivré par l’Union Européenne

Le projet Migratory Musics, porté par le Rocher de Palmer, a reçu le label « Année européenne du patrimoine culturel 2018 » !
Pourquoi ? Parce que ce projet se penche, au sein des populations immigrées, sur la transmission de la langue maternelle par le biais de comptines et berceuses du pays d’origine : quel plus beau patrimoine culturel que celui-là ?!
Avec qui ? Migratory Musics est un projet Erasmus+ né à Bègles sous l’impulsion de l’auteure Aurélia Coulaty, puis étendu à la métropole bordelaise et aux villes de Bruxelles (Belgique) et Thessalonique (Grèce).
Comment ? Migratory Musics a pour but de développer des outils pédagogiques à destination des enseignants, éducateurs, animateurs, afin de les aider à mieux accueillir les familles étrangères primo-arrivantes.
Le rapport avec le Rocher ? Musiques de Nuit, l’association en charge de la programmation du Rocher de Palmer, s’investit depuis plus de 30 ans dans une action culturelle accessible au plus grand nombre, en particulier aux plus fragiles. Il était donc logique que l’asso coordonne ce projet, avec le soutien indispensable de son partenaire Le LABA

patrimoineeurope2018.culture.gouv.fr

Les podcasts
Projet ERASMUS + piloté par Musiques de Nuit Diffusion
Partenaires : Commune de Bègles associée aux écoles Marcel Sembat et Ferdinand Buisson, et le Centre Social et Culturel de l'Estey, LABA, INSUP Formation, Centre Culturel Bruxelles Nord – Maison de la Création, École Fondamentale de l'Athénée Royal Bruxelles 2, EDRA et Synkoino Coop associé à l'école de Menemeni de Thessalonique.
Ce projet a été financé avec le soutien de la commission européenne. Programme Erasmus + cette communication n'engage que son auteur et la commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 
Migratory Musics

« Nanakia Tou »

Extrait de Migratory Musics, An adventure along the routes of exile lullabies
2019, Autoproduction
Regarder

Migratory Musics / Le Rocher de Palmer Cenon
Regarder

Migratory Musics - Inside The Project #01 / Le Rocher de Palmer Cenon
Regarder

Migratory Musics - Inside The Project #02 / Le Rocher de Palmer Cenon
Regarder

Migratory Musics - Inside The Project #03 / Le Rocher de Palmer Cenon
Regarder

Migratory Musics - Inside The Project #04 / Le Rocher de Palmer Cenon